Napoleon Hill avait-il vraiment une amitié avec Andrew Carnegie ?

Napoleon Hill avait-il vraiment une amitié avec Andrew Carnegie ?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Dans plusieurs de ses livres, le gourou de la positivité et auteur de Think and Grow Rich, a déclaré qu'il était une doublure d'Andrew Carnegie dans laquelle il a appris ses principes commerciaux et a écrit à leur sujet dans ses livres. Je n'arrive pas à trouver un endroit qui vérifie cela. Étant donné qu'Andrew Carnegie était un titan américain emblématique, on pourrait penser que ce serait dans son histoire quelque part autant que Hill parle de lui.

Est-ce vrai?


Un biographe majeur d'Andrew Carnegie qui a basé sa longue biographie sur des milliers de pièces de correspondance personnelle et professionnelle, des documents écrits et d'autres documents historiques, affirme qu'il n'y a tout simplement aucune preuve pour prouver que Napoléon Hill ait jamais rencontré Andrew Carnegie. Il semble qu'il ait simplement tout inventé après la mort de Carnegie pour vendre ses livres.


Catégorie : Articles

Ce sont des articles d'histoire familiale que nous avons écrits pour résumer dans un document ce que nous savons (ou pensons savoir) sur un ancêtre particulier, une lignée ancestrale ou quelqu'un d'autre qui a attiré notre intérêt. Attention : nous avons tous les deux une vive rancune envers les généalogistes qui ne citent pas leurs sources. Nous essayons de ne pas commettre ce péché, donc nos articles ont généralement une pléthore de notes de bas de page identifiant nos sources. Nous utilisons quatre catégories principales de documents sources : (1) les dossiers de comté, tels que les actes, les testaments, les listes fiscales, les dossiers judiciaires, etc. (2) les résumés de ces dossiers originaux (3) les dossiers non-comtés tels que le recensement fédéral, les recensements d'État, les registres militaires et (4) les livres. Nous citons rarement, voire jamais, les arbres généalogiques publiés sur ancestry.com, le site Web Family Search ou ailleurs sur le Web.


Prologue

Le XIXe siècle : la saga d'Equestria

Tout était paisible et normal dans la nation d'Equestria, alors que le soleil se levait sur Canterlot. La lumière s'éclaira lentement alors que la lune cédait sa position dans le ciel au soleil, et le marbre blanc de Canterlot brillait alors que le soleil affirmait sa position dans le ciel, chassant doucement la lune pour se reposer. Dans l'ensemble, c'était un spectacle assez remarquable. Debout à côté de la princesse royale Celestia se tenait sa sœur cadette, revenue après son terrible bannissement de mille ans. En se souvenant de cette terrible période de guerre et de haine, Celestia frissonna. C'est bien que je n'ai plus à m'en soucier, pensa-t-elle, se relaxant et se concentrant sur le moment présent, la chaleur qui accompagnait le corps céleste. Luna a reflété ses actions, et les deux Alicorns se sont tenus en silence et ont simplement apprécié le moment.

Après ce que Celestia supposa être environ dix minutes, Luna rompit le silence. « Je me demande comment s'en sortent Twilight et ses amis, » marmonna-t-elle, presque pour elle-même.

Si quelqu'un d'autre avait dit cela, Celestia aurait répondu par un commentaire sur la force de Twilight et sur la façon dont elle pouvait faire attention à elle-même. Cependant, c'était Luna, sa petite sœur. Celestia n'avait pas besoin d'être forte avec elle.

"Franchement? Parfois, je m'inquiète aussi à ce sujet », a admis Celestia. "Chaque fois que je l'envoie en mission, je m'inquiète que, peut-être cette temps, je lui ai trop donné. Là encore, cette mission est rien comme Tirek. Et le roi m'a garanti qu'elle serait protégée et mise hors de danger.

"En effet," répondit Luna. « Mais il y a tellement de choses entre ici et Griffonia. Tant de choses pourraient leur arriver à cette distance.

Décidant que le temps de partager ses émotions était passé, la princesse du soleil se redressa un peu et dit : « Maintenant, nous devons arrêter de nous inquiéter et faire confiance à Twilight. Elle sait ce qu'elle fait.

Comme au bon moment, la porte des chambres internes s'ouvrit à la volée et un garde chargea. "Les princesses!" dit-il, entre deux pantalons. "Nouvelles. du. Royaume. de Griffonia.

Celestia sursauta, très légèrement. En se recomposant, elle a demandé: "Eh bien, quelle nouvelle est-ce?"

« Princesse, Crépuscule. a. revenu. Elle veut. pour parler avec vous. tout de suite. Elle dit que c'est urgent.

(Deux jours plus tôt [19 mars 1806]…)

La porte des appartements du Roi Griffon se referma derrière Twilight, qui soupira. Les négociations n'ont jamais été faciles, et le roi Griffon - le roi Odrynn - était la créature la plus têtue que Twilight ait jamais rencontrée. À l'exception possible d'Applejack, bien sûr.

"Alors, comment ça s'est passé?" demanda l'un des poneys devant elle. Sans surprise, les cinq chers amis de la jeune princesse l'avaient attendue juste devant la porte.

"Pas trop mal, mais pas très bien non plus", répondit Twilight. "Le roi Odrynn a la fâcheuse habitude de savoir ce qu'il veut et de le poursuivre jusqu'à la fin du monde, cependant."

Nopony a commenté cela alors que le groupe quittait lentement le palais du roi et entrait dans la cour. Malgré un style un peu plus primitif qu'Equestria, les bâtiments griffoniens parviennent à communiquer une splendeur brute. Au lieu de marbre blanc, comme Canterlot, la capitale de Griffonia a été construite en bois provenant des séquoias massifs qui parsemaient le paysage voisin. Les bâtiments en pierre étaient rares, les seuls notables étant les murs qui entouraient la capitale. Un jour normal, les rues de la capitale étaient légèrement animées par divers griffons s'occupant de leurs affaires. Les affaires seraient ouvertes, et les griffons seraient dehors et profiteraient du soleil, avec leurs familles.

Apparemment, cependant, ce jour n'était pas un jour ordinaire. Les rues de la ville étaient complètement dépourvues de toute trace d'affaires ou de civils, vraiment. Au contraire, une grande armée de griffons, forte d'environ six mille hommes, se mobilisait, saisissant des armes, etc. Les six amis poneys se regardèrent avec incertitude, puis coururent vers les troupes qui se mobilisaient. À l'avant, il y avait un griffon avec un casque à panache rouge, que Twilight supposa être le général ou une sorte d'officier.

En arrivant à côté du général, Twilight a demandé : « Avec tout le respect que je vous dois, que se passe-t-il ici, monsieur ?

Le général se tourna vers Twilight, vit qu'elle était un poney et renifla doucement. Puis, il dit : « Votre Altesse, il semble que Quelqu'un a construit une forteresse sur le territoire griffonien. Tu ne saurais rien à ce sujet, n'est-ce pas ? »

Légèrement choqué que le général suggère cela, Twilight a déclaré: "Non, bien sûr que non."

« Maintenant, maintenant, général Tailfeather », a déclaré une voix grave et autoritaire à la droite de Twilight, « ne commençons pas à lancer des accusations. La princesse Twilight et ses amis sont nos invités. Il ne suffira pas de commencer à les accuser alors même que je sais à peine ce qui se passe. Il n'y avait aucun doute. La voix appartenait au roi Odrynn. « De plus, il est hautement improbable qu'il s'agisse d'une opération militaire menée par les poneys. C'est assez proche de la capitale. Aucune force de poneys n'aurait pu fonder un fort si proche et rappelé sans être détecté. Non, il s'agit probablement d'un petit corps expéditionnaire d'une puissance inconnue. Des changelins, peut-être ? Il regarda au loin pendant un moment. « Le point, général, est de ne pas blâmer instantanément les poneys pour cela. »

— Bien sûr, monsieur, dit le général en baissant légèrement la tête de honte. « Mes excuses, Votre Altesse. »

"Aucune offense", a déclaré Twilight, bien qu'elle ait été légèrement déçue par le racisme flagrant et la méfiance montrés dans le commentaire, alors qu'elle était impressionnée par l'ouverture d'esprit du roi. « Maintenant, allons-nous procéder ? »

"Bien sûr," dit doucement le Roi Griffon, s'avançant vers le chef de l'armée.

Avant que Twilight ne suive, cependant, elle se tourna vers ses amis. "Reste ici."

Coupant les autres protestations, Twilight haussa légèrement la voix et dit : « Oui. Vous devez rester ici.

"Pourquoi?" demanda Rainbow Dash.

Parce que", a déclaré Twilight, " cela pourrait rapidement devenir désordonné s'il n'est pas géré avec la tête froide. La plupart d'entre vous en manquent tous. Et Applejack, tu dois t'assurer que Rainbow ici ne s'éclipse pas et me suive de toute façon.

Rainbow Dash sourit d'un air penaud, sans doute parce qu'elle avait prévu de faire exactement cela.

Marche en avant!!” appelez l'appel, et l'armée a lentement commencé à partir.

« Pas le temps de débattre ! Reste ici!" a déclaré Twilight, puis s'est enfuie pour rejoindre les troupes, laissant ses amis derrière, sous le choc.

Quarante-cinq minutes plus tard.

— Ça y est, marmonna le roi en réfléchissant au scénario. Twilight suivit son regard et vit un petit complexe en bois debout dans une forêt semi-épaisse. Il n'avait pas de murs, mais était compact. Basé sur ce que Twilight avait de nouveau sur l'histoire militaire, il ressemblait un peu aux camps temporaires que l'ancienne tribu de poneys terrestres avait construits pendant la campagne. Au milieu du fort, un grand mât de drapeau est apparu avec un drapeau assez unique. Dans le coin supérieur gauche du sabot, il y avait un champ bleu avec quinze étoiles blanches dessus. En dehors du champ, commençant par le rouge, il y avait une alternance de rayures horizontales rouges et blanches, quinze au total.

« Formez-vous en formation défensive ». dit le général Tailfeather.

"Faire ne pas attaque », dit le roi. "Ne frappez que s'ils le font." Après un moment, il se tourna vers la princesse Twilight. « Que pensez-vous de ce drapeau ? »

Encore une fois, Twilight secoua lentement la tête. "JE. J'en doute. S'il s'agissait d'une manœuvre de changeling, nous serions déjà attaqués.

— C'est vrai, je suppose, murmura le roi. « Devons-nous faire connaître notre présence ?

"Je suppose," dit Twilight. "Cela répondrait à la question s'ils étaient hostiles ou non."

Un griffon à sa gauche leva un clairon et sonna un appel. C'était très simple, seulement deux notes, la seconde plus haute que la première. Ce n'était pas un ordre aux troupes, c'était plutôt un "tapotement sur l'épaule" métaphorique, faisant savoir aux occupants du petit fort qu'il y avait une armée à leurs portes.

A travers les quelques petites fenêtres, Twilight vit la lumière voltiger alors qu'il y avait une explosion de mouvement. Elle sautillait sur ses sabots, impatiente de voir qui étaient ces nouveaux joueurs.

Au bout d'un moment, le roi Odrynn se tourna vers elle. — Derrière moi, dit-il en se plaçant devant elle. Il fit un signe et les troupes avancèrent jusqu'à ce qu'elles bloquent la vue de la princesse poney.

"Quoi? Pourquoi?" demanda Twilight.

« J'ai promis à la princesse Celestia qu'aucun mal ne vous arriverait. Un griffon ne manque jamais à sa parole. Maintenant tais-toi ! Il y a du mouvement !

Twilight ouvrit la bouche pour protester davantage, mais un officier de Griffonia s'avança et lui couvrit doucement la bouche. Elle pensa à se battre, mais décida de se mordre la langue pour le moment.

Jetant un coup d'œil autour des griffons qui se tenaient devant elle, Twilight dut mettre son propre sabot dans sa bouche pour arrêter de haleter.

Marchant vers eux, cachant à peine eux-mêmes un air choqué, ils étaient deux. impair. créatures. De toute évidence, ils étaient bipèdes, marchant uniquement sur leurs pattes arrière. Leurs pattes avant se sont fendues à leurs extrémités, formant des doigts qui ressemblaient à des griffes, mais étaient plus doux et beaucoup plus flexibles. Très peu de fourrure couvrait leur corps, à l'exception de leur tête, qui avait un étrange surplus de matière. Ils portaient des vêtements rugueux qui sentaient abondamment la saleté et la sueur, et semblaient avoir été tirés à travers plusieurs kilomètres de boue et de saleté. Ils étaient légèrement plus grands que Twilight elle-même, tandis que le roi griffon était un peu plus grand qu'eux deux. Ils transportaient des morceaux de bois et d'acier qui ressemblaient plutôt à des tiges.

Alors qu'ils approchaient, le Roi Griffon se redressa de toute sa hauteur et dit : « Salutations. Je suis le roi Odrynn, souverain souverain du royaume de Griffonia. Je vous demanderais pourquoi, au nom de toutes choses sous le soleil, avez-vous établi un fort sur mon territoire ??

L'être de gauche, celui qui avait la tête pleine de fourrure noire, a dit d'une voix prudente : « Je m'appelle Meriwether Lewis, et voici William Clark. Celui de droite, Clark, baissa la tête. "Nous sommes les dirigeants d'un groupe exploratoire nommé Corps of Discovery, parrainé par les États-Unis."

"Les États Unis. Qu'est-ce que c'est?" demanda le roi. «Je n'en ai jamais entendu parler auparavant. est-ce que c'est un drapeau ? » demanda-t-il en désignant le mât du drapeau.

« Oui, ce sont les étoiles et les rayures des États-Unis d'Amérique », a répondu celui qui s'appelait Clark. Il sourit, puis dit à Lewis : « Et nous pensions que rester dans ce fort serait ennuyeux. Ha!"

— Excusez-moi, si vous me le permettez, dit le roi, l'air plus qu'un peu ennuyé. « Vous n'avez toujours pas répondu à ma question : pourquoi avez-vous établi un fort sur mon territoire ? je fais ne pas appréciez que ce royaume soit violé de cette manière.

Les deux autres créatures sont devenues plus sérieuses. Clark a dit : « Mes excuses, Votre Altesse. Avec tout le respect que je vous dois, nous ne savions même pas que vous étiez ici. Pour nous, cela ressemblait à une parcelle de terrain vide.

« Vous avez réussi à vous installer à seulement quarante-cinq minutes de ma capitale ! Tu t'attends à ce que je croie que tu es venu ici par accident?

Le roi réfléchit quelques instants, puis dit : « D'accord. Disons que je vous crois. Qu'est-ce que vous voulez? Quelle est la mission de ce soi-disant « Corps of Discovery ? » »

« Eh bien, notre nation, les États-Unis d'Amérique, a récemment acheté une vaste étendue de terre à une autre nation, la France. Nous avons été envoyés par notre chef, le président Thomas Jefferson, pour explorer et apprendre exactement en quoi consistait ce territoire. Nous avons quitté le territoire que notre gouvernement a acheté et nous ne faisions que cartographier les environs. J'imagine que le président voudra vous parler peu de temps après notre retour, pour ouvrir des relations plus formelles.

« Bien sûr, d'un leader à l'autre, je serais heureux de le recevoir. J'ai hâte d'ouvrir des discussions avec un nouveau voisin.

« Et si vous restiez un peu dans notre fort ? » demanda Clark, gagnant un regard de côté de son compagnon. « Une démonstration de notre bonne volonté.

Le roi cligna des yeux, puis dit : « Eh bien, je suppose que cela ne ferait pas de mal. »

Clark hocha la tête en disant : « Cela me fait mal de suggérer cela, mais je demande que si vous amenez des conseillers ou des généraux, vous les limitez à quatre. L'espace n'est pas très abondant dans le fort.

— Je comprends, dit Odrynn en se grattant le menton. Au bout d'un moment, il dit : « Général Tailfeather ! Conseiller Moonquill ! Et. Princesse Twilight Sparkle, si vous voulez bien vous joindre à moi, s'il vous plaît ?

Twilight sursauta légèrement de surprise, puis avança lentement. Le rang des soldats griffons s'écarta devant elle, et elle sentit sur elle les yeux surpris des deux bizarreries. Elle prit soudain conscience que la sueur commençait à s'accumuler à la base de sa couronne, mais il n'y avait plus rien à faire maintenant.

"Eh bien," entendit-elle Lewis marmonner, "c'est le seconde grand choc aujourd'hui. Est-ce qu'il nous reste encore de la bière ?

Dirigant ses paroles vers le roi Odrynn, Clark a demandé, avec une légère note de méfiance, "Y a-t-il une raison pour laquelle vous la cachiez?"

– Oui, répondit le roi. « Je voulais m'assurer que vous n'étiez pas hostile, car j'avais promis à son mentor qu'elle ne serait pas en danger. Et si vous mettez tout le monde en colère sur la côte, assurez-vous de ne pas vous mettre en colère sa, pour sa colère peut être. chaud."

Sur ce, il mena son petit groupe dans la forteresse en bois, suivi de près par Lewis et Clark. Twilight pouvait entendre quelques cris alors que les officiers distribuaient des ordres, appelant les troupes à se retirer et à se réorganiser en une formation plus détendue.

Alors qu'ils entraient dans le fort, Twilight regarda autour de lui. Dans l'ensemble, le fort n'était pas si impressionnant. Il était mal éclairé, les structures n'étaient pas tout à fait étanches et le terrain de parade au milieu de tous les bâtiments était plutôt petit, mal entretenu. Il était clair que le fort avait été construit assez hâtivement, sans trop se soucier de l'esthétique ou de l'apparence.

La rareté ferait une crise, pensa-t-elle en riant doucement, alors qu'elle regardait les énormes mares de boue qui s'étaient formées à cause de la pluie continue.

« Maintenant, » dit Clark, attirant l'attention de Twilight loin du fort, « Princesse Twilight Sparkle, ai-je raison ? »

— Oui, dit Twilight en hochant la tête.

« Eh bien, Votre Altesse, bienvenue à Fort Clastop. Puis-je vous demander comment êtes-vous apparenté à vos frères ? »

Twilight resta immobile pendant un moment, sentant une rougeur furieuse s'accumuler sur ses joues. En rapport? En bégayant légèrement, elle dit : « Oh, non, je n'ai aucun lien avec le roi Odrynn. Je-J'agis en tant qu'ambassadeur au Royaume de Griffonia. Je viens de la Principauté d'Equestria et je l'aide à diriger.

Clark a donné un sifflement bas, chuchotant "Combien de nations y a-t-il exactement sur cette côte?" Rassemblant ses pensées, il sourit et dit à Twilight : « Eh bien, je suis ravi de faire votre connaissance, princesse. Maintenant, allons-nous commencer ?

"Commencer? Avec quoi?" demanda le roi Odrynn.

« Eh bien, mes hommes ont une démonstration pour vous et votre ambassadeur. Si je pouvais juste avoir un moment pour faire venir les garçons paresseux ici… » Sur ce, Lewis et Clark ont ​​tous deux quitté ce qui passait pour un terrain de parade et ont commencé à aboyer des ordres à ce qui devait être d'autres membres de leur expédition,

Il y eut une longue pause, puis le roi Odrynn soupira lourdement en disant : « Eh bien, qu'en pensez-vous ? »

Le conseiller Moonquill fut le premier à prendre la parole. "Je n'aime pas ça", a-t-il dit avec confiance. « Ils semblent cacher quelque chose. Quoi, je ne sais pas. Mais ils nous le cachent définitivement.

Le général Tailfeather hocha la tête et ajouta : « Peut-être qu'ils veulent quelque chose de nous. Peut-être un hommage, peut-être une forme de concession territoriale, je ne sais pas, cependant.

Twilight réfléchit quelques instants avant de dire : « Je déteste suggérer cela, mais le général et le conseiller semblent avoir raison. Ils faire semblent vouloir quelque chose de nous. S'il ne s'agissait que d'un simple malentendu, comme ils le prétendent, pourquoi nous ont-ils invités dans leur fort ?

Le roi hocha la tête. "Je suis enclin à être d'accord," dit-il, "c'est pourquoi, princesse Twilight, je vous recommande de vous abstenir de dire à ces créatures l'emplacement, la taille ou quoi que ce soit d'autre à propos d'Equestria. De telles informations ne seraient probablement utilisées que contre nous. Quant au reste d'entre nous, nous devrions éviter de donner plus d'informations si cela peut être aidé. »

Twilight n'était pas vraiment à l'aise avec l'idée de garder des informations loin de Lewis et Clark apparemment amicaux, mais c'était nécessaire. Elle hocha la tête en signe d'assentiment, mais retint sa langue en voyant un grand groupe de créatures sortir des différents bâtiments d'une manière précise et mécanique.

Alors qu'ils sortaient de ce que Twilight supposait être un réfectoire, ou peut-être une caserne/des quartiers, elle remarqua qu'ils portaient tous les longs objets en forme de poteau que Lewis et Clark tenaient. Quelque chose au fond de son esprit, une idée d'un livre qu'elle avait lu, commença à remuer. Sont celles…?

Sa question a trouvé une réponse pour elle lorsque les créatures ont abaissé leurs tiges, ont pointé un petit mur de pierre et les ont déclenchées. Il y a eu une forte explosion et de gros morceaux de pierre se sont envolés du mur, ce qui a mis à nu plusieurs nouveaux trous.

Armes à feu. Twilight avait lu à leur sujet dans quelques livres sur la théorie militaire. La proposition selon laquelle les explosions pourraient projeter des morceaux de métal assez rapidement pour détruire la pierre n'était pas une idée nouvelle, car les chercheurs militaires avaient lancé l'idée pendant des années. Cependant, les tentatives équestres pour deviner le secret de ces armes n'ont été suivies qu'à contrecœur, car la nation n'en avait que peu ou pas besoin. Cela ne veut pas dire que l'initiative de la poudre à canon avait complètement échoué, car la Garde royale disposait de quelques canons, mais la conception des armes plus petites et à sabot avait échappé aux scientifiques équestres. Et encore une fois, sans réel besoin d'eux, la nation n'avait pas poursuivi leur développement de manière agressive, préférant investir davantage dans l'éducation et l'administration.

Méfiants, les griffons et le poney se regardèrent et hochèrent la tête une fois.

Le roi Odrynn s'est levé et a dit : « Eh bien, c'est très éclairant », a-t-il dit, « Quel est le but de cette démonstration ? »

Lewis a répondu : « Nous voulions vous montrer que nous pouvons être de précieux alliés. Une alliance entre nous pourrait être grandement. bénéfique." Était-ce l'imagination de Twilight, ou a-t-elle détecté un soupçon de quelque chose de plus sinistre dans sa voix ?

Le roi a dû l'entendre aussi, car il a dit : « Je vois. Puis-je avoir un moment avec mon conseil ?

Sans attendre de réponse, le roi retourna vers son compagnon et, avec Twilight, trottina jusqu'au coin le plus éloigné du champ, où ils discutèrent à voix basse.

"C'est clair", a déclaré Moonquill. « Ils veulent nous soumettre à la servitude !

"Je suis d'accord", a déclaré Tailfeather. « Il faut frapper ! Peu importe la force de leurs armes, nous pouvons simplement les submerger avec les troupes que nous avons amenées. Si nous les battons maintenant, peut-être que d'autres ne seront pas aussi téméraires.

"Attendre!" intervint Twilight. « Peut-être qu'ils sommes essayant de nous intimider. Peut-être qu'ils ne le sont pas. Mais si nous frappons maintenant, même si nous gagnons, ces « États-Unis » enverront simplement plus de missions. Laissez-les partir, mais nous devrions bientôt mettre fin à ces pourparlers.

Le roi Odrynn hocha la tête en disant : « Cela a du sens. D'accord, finissons-en.

Le groupe retourna lentement vers les chefs de l'expédition, où ils se tenaient dans l'expectative. Le roi Odrynn dit doucement : « Une situation s'est produite dans mon royaume qui requiert mon attention. Si vous voulez bien m'excuser, je dois retourner dans ma capitale. J'ai hâte. à rencontrer à nouveau des représentants de vos « États-Unis ».

Les deux dirigeants se sont regardés, puis Lewis a dit : « Vous partez ? Avant de partir, acceptez ces cadeaux en gage de l'amitié de l'Amérique. Il a ensuite crié par-dessus son épaule : « Obtenez les cadeaux, les asticots ! Allons-y!"

Les explorateurs se sont précipités sur eux-mêmes pour se déplacer vers un bâtiment sur la gauche. Lorsqu'ils sont sortis du bâtiment, les explorateurs ont été déposés avec de nombreux bibelots et objets qu'ils transportaient.

— Maintenant, dit Lewis, nous avons trois mousquets et cinquante balles. Donnez-les à qui vous voulez, mais utilisez-les avec parcimonie, car les balles s'épuisent rapidement.

À quelle fréquence utilisent-ils ces armes à feu ?

"En outre, nous avons une médaille pour vous, du président des États-Unis, en signe de son désir de paix et d'amitié", a ajouté Clark. "Nous en avons aussi un pour vous, Princesse Twilight Sparkle."

Un peu à contrecœur, le roi griffon inclina la tête et accepta la médaille d'argent que Lewis plaça autour de son cou. Twilight a emboîté le pas et elle a reçu une médaille de bronze. D'un côté, il y avait un buste d'une créature similaire à Lewis, mais Twilight supposa que c'était ce président Jefferson dont les explorateurs parlaient si bien. Elle la retourna et vit que le dos avait aussi un buste : celui-ci avec deux bras croisés.

L'explorateur recula avec une expression heureuse, ils n'avaient plus qu'un cadeau. « Maintenant, s'il vous plaît, prenez aussi ceci », a-t-il dit, étendant un triangle de tissu.

Le roi Odrynn l'a pris avec précaution, comme s'il risquait d'exploser. Le dépliant lentement, il a demandé: ". Quoi. Pourquoi. Pourquoi m'as-tu donné le drapeau de ta nation ?

L'atmosphère cordiale disparut instantanément, remplacée par une atmosphère qui fit frissonner d'appréhension Twilight.

Les deux explorateurs se regardèrent avec méfiance, puis se tournèrent de nouveau vers le roi, également conscient d'un changement soudain dans l'atmosphère diplomatique. « Nous… » a commencé Lewis.

"C'est un outrage!" s'exclama le général Tailfeather.

« Nous ne sommes la propriété de personne ! Nous ne pouvons pas être revendiqués ! ajouta le conseiller Moonquill.

« Soyez tranquilles tous les deux ! » dit sèchement le roi Odrynn. Il se tourna vers Lewis et Clark et dit : « Contre l'avis de mon conseil, je vous ai accordé une audition équitable. Malgré le fait que vous ayez violé le territoire de Griffonia, j'ai écouté votre version de l'histoire. Je vous ai confié ma vie et celle de la princesse Twilight Sparkle. Et maintenant, tu vas trahir cette confiance en essayant de t'imposer à moi et à mon royaume en forçant cette sur moi." Avec cela, il a jeté le drapeau des États-Unis sur le sol, gagnant un souffle des créatures, Twilight apprendrait plus tard qu'ils s'appelaient des humains. Il a jeté les mousquets, les balles et enfin sa médaille par-dessus.

Clark a rapidement arraché le drapeau alors que le roi terminait sa tirade en colère. « Je vous demande, donnez-moi une bonne raison pour que je ne prenne pas les trois mille soldats fidèles stationnés à l'extérieur de ce fort à l'heure actuelle et d'assaut. Vite."

À leur crédit, les humains ont récupéré rapidement. Clark se tourna vers Twilight, avec une sorte d'expression suppliante sur le visage. "Votre Altesse, nous sim-"

Twilight, prenant la décision en une fraction de seconde de suivre le modèle de la princesse Celestia, leva un seul sabot pour le faire taire. Tranquillement, son esprit est tourmenté.

Et maintenant? Putain, nous étions si près pour s'en sortir en toute sécurité, et ils doivent aller au printemps cette sur nous. Bien… La princesse Twilight, faisant tout son possible pour maintenir une apparence extérieure de calme, se tourna vers le roi Odrynn et dit: "Votre Altesse, je n'approuve pas votre menace."

Le roi, s'étant un peu calmé, hocha légèrement la tête d'un air penaud. « Oui, toutes mes excuses pour mon emportement. »

Cependant, Twilight n'était pas encore terminé. Elle se tourna et fixa Clark du regard. "Cela ne veut pas dire que j'approuve vos actions. Je pense en fait que ce que vous avez fait était une attaque directe contre la souveraineté de Griffonia. Cependant, je ne veux vraiment pas que cette journée se termine dans la violence.

Clark inclina légèrement la tête, mais ni Lewis ni Clark ne dirent rien.

— Sortons d'ici, marmonna Twilight en retirant sa médaille et en la laissant tomber par terre.

". et c'est à ce moment-là que je suis parti », a déclaré Twilight.

La princesse Celestia se rassit, réfléchissant à la situation. "Es-tu sûr? Il ne s'est rien passé d'autre, même mineur ? »

Celestia ressentit un éclair d'irritation légère à la cérémonie de Twilight. « Maintenant, maintenant, Twilight, vous n'avez plus besoin de m'appeler princesse. Après tout, vous en êtes un aussi.

Twilight rougit, mais ne dit rien.

— Mais revenons à l'affaire au sabot, dit Celestia en continuant de réfléchir. "C'est plutôt mécontent."

"Je vais dire", a déclaré Twilight. « J'ai parlé avec le roi Odrynn. Il semblait convenir qu'une sorte de réponse à cette menace devait être préparée, mais était réticent à ouvrir des discussions avec moi, disant qu'il se sentait mieux si vous ou Luna m'aidait.

"Il est plus sage que je ne le croyais", a déclaré Celestia. "Bien. Je suppose que je vais bientôt ouvrir des pourparlers diplomatiques avec Griffonia.

Celestia soupira, mais abandonna. De toute évidence, Twilight n'était pas sur le point de changer ses habitudes.

« Qu'allons-nous faire de ces Américains ? »

La princesse Celestia attendait la question, mais elle n'aimait toujours pas l'entendre. Poussant un autre soupir lourd, elle se leva et se dirigea vers le vitrail nouvellement installé, celui-ci représentant Twilight et ses amis triomphant de Lord Tirek lors de la Grande Bataille de la Forêt Everfree. En regardant devant elle, elle vit le soleil briller de mille feux, et toute la ville de Canterlot semblait briller en retour.

Si belle, pensa-t-elle. Dans les rues, les poneys de Canterlot allaient et venaient, faisant leurs affaires comme d'habitude. Ils étaient totalement inconscients de la menace qui pesait sur eux, plus grande que toutes celles qui les avaient précédés.

Soudainement, spontanément, son éveil subconscient lui a fourni l'une des images les plus horribles qu'elle ait jamais vues.

Elle était au château. Le ciel normalement lumineux qui offrait à Canterlot une vue magnifique avait été voilé. Pas par les nuages, cependant. Par quelque chose de bien plus sinistre : la fumée.

Les rues normalement animées de Canterlot étaient toujours animées, mais avec quelque chose de totalement différent : des singes glabres qui se couvraient de haillons prenaient d'assaut les rues. Au loin, les murs normalement brillants et fiers avaient été réduits en ruines, abattus par les humains et leur poudre à canon.

La ville était en feu, c'était clair. D'où viendrait la fumée ?

Mais en regardant autour, Celestia ne pouvait voir aucun feu. Elle s'en rendit compte : la fumée ne venait pas du tout de la ville. Au contraire, cela provenait des armes à feu de l'homme.

Les troupes humaines avançaient. Formant une ligne de mort hérissée, ils tiraient sur tout ce qui bougeait : chats, chiens, . poneys….

La princesse Celestia sursauta de surprise alors que Twilight la poussait, secouant la licorne hors d'elle de sa rêverie / cauchemar.

"Est-ce que tu vas bien?" demanda Twilight, l'inquiétude dans la voix et le visage.

Clignotant bêtement pendant quelques secondes, la princesse Celestia réussit à reprendre suffisamment le contrôle de son cerveau pour fonctionner à nouveau de manière semi-normale. Immédiatement, ses pensées se tournèrent vers la vision qu'elle avait eue.

Les cauchemars d'une licorne n'étaient jamais faux. Au cours de plus de mille ans, la princesse Celestia avait vécu précisément six cauchemars. Chacun s'est avéré être une mesure assez précise des choses à venir. Mais si celui-ci était vrai aussi…

Non, vint la pensée. Je ne permettrai pas que cela se produise. Pas dans un million d'années. Avec cette pensée vint une sombre détermination. Tant que je suis princesse, aucune volonté humaine déjà manier une arme à feu à Canterlot. Non, oubliez ça. Aucun humain ne mettra même le sabot à Canterlot !

La princesse Celestia se tourna vers son ancienne élève, laissant passer une posture sévère.

« S'ils viennent, dit-elle en accordant un grand poids à chacune de ses paroles, alors, quel que soit le Dieu en qui ils croient, ait pitié de leurs âmes.


Napoleon Hill avait-il vraiment une amitié avec Andrew Carnegie ? - Histoire

Albert Gore, Jr., est né à Washington, DC, le 31 mars 1948, dans une famille très distinguée. Son père, Albert Gore, Sr., était un puissant sénateur du Tennessee qui a passé trente-deux ans au Congrès. Sa mère était la deuxième femme diplômée de la Vanderbilt Law School et sa sœur aînée était l'un des membres fondateurs du Peace Corps. Dès son plus jeune âge, la carrière de son père a mis Al à proximité de personnalités politiques puissantes. Il a rencontré Richard Nixon, a passé du temps dans le bureau du Sénat de son père et a écouté les appels téléphoniques entre son père et John F. Kennedy. Il s'est également porté volontaire pour les campagnes de son père jusqu'à ce que l'aîné Gore perde son siège au Sénat en 1970.

Au lycée, Gore a excellé à la fois sur le plan académique et sportif et est allé à l'Université Harvard après avoir reçu une bourse d'excellence nationale. Il obtient son diplôme en 1969 et s'enrôle dans l'armée américaine en tant que journaliste. Une fois son tour de service terminé, il a fréquenté l'école de théologie de l'Université Vanderbilt. En mai 1970, il épousa Mary Elizabeth "Tipper" Aitcheson. Après avoir brièvement travaillé comme journaliste pour le Nashville Tennessean, Gore est entré à la faculté de droit de Vanderbilt. Sa carrière universitaire a été interrompue lorsqu'il a réussi à se faire élire à la Chambre des représentants des États-Unis à l'âge de vingt-huit ans. Malgré sa jeunesse et son inexpérience, Gore s'est rapidement fait un nom au Congrès. Il a aidé à faire passer une loi pour créer un « superfonds » pour nettoyer les sites de déchets toxiques et a attiré l'attention de l'administration Reagan avec ses idées de contrôle des armements. Ayant établi un bilan solide à la Chambre, Gore a été élu au Sénat en 1984. Gore est entré dans les primaires présidentielles démocrates en 1988 et a remporté six États avant de finalement perdre le concours contre Michael Dukakis. En 1991, il fut l'un des dix sénateurs démocrates à se séparer de leur parti et à soutenir un projet de loi autorisant le président George H.W. Bush à poursuivre son action militaire dans le golfe Persique après l'invasion du Koweït par l'Irak. S'il n'y avait pas eu un accident presque mortel impliquant son fils, Gore aurait probablement demandé l'investiture présidentielle en 1992. Au lieu de cela, Bill Clinton a remporté une victoire surprise et s'est finalement concentré sur Gore comme possibilité de vice-président.

Although they were both young Southern politicians, Gore did balance Clinton in a number of important ways. He was a Washington insider with military experience and an untarnished reputation as a man of integrity and strong family values. As important as their differences, however, was the centrist "New Democrat" outlook Clinton and Gore shared that helped them function as a team. Facing an incumbent President badly hurt by economic recession, the Clinton-Gore ticket took the White House.

Shortly after the election, Clinton and Gore began to work out the details of an exceptionally close working relationship that afforded the vice president considerable influence in the administration. Gore met with Clinton regularly and became a chief adviser on nominations. Many members of his own staff were eventually integrated into that of the White House. Once Clinton assumed the presidency, Gore was consulted on a broad range of issues, although his advice on foreign affairs was particularly sought. During his term, the vice president spent roughly a quarter of his working hours on foreign policy and diplomatic missions. He was also deeply involved in issues concerning the environment and information technology and helped generate public support for the North American Free Trade Agreement (NAFTA). After a successful reelection campaign in 1996, the administration endured a difficult second term that was defined more by scandal than policy successes. The Lewinsky scandal dominated the headlines and eventually resulted in the House impeaching President Clinton. Gore called it "the saddest day I have seen in our nation's capital." The Vice President became enmeshed in controversy himself when it was revealed he had partaken in questionable fundraising activities, sometimes from his White House office. Gore did help shape the Kyoto Protocol to reduce greenhouse gas emissions during this time, but opposition to the treaty in the United States prevented it from ever being submitted to Congress for formal ratification.

In 2000, Gore ran for President against Governor George W. Bush of Texas. The election was one of the closest and most controversial in U.S. history. While he won the popular vote by more than half a million votes, Gore failed to capture an electoral majority. The election came down to Florida, where Bush commanded a razor-thin 537 vote margin. After a series of recounts and legal battles, the Supreme Court finally ended the election with the case of Bush v. Gore, in which the Court ruled in George W. Bush's favor. The final electoral tally was 271 for Bush against 266 for Gore.

After the election, Gore retired to private life but remained in the public eye as he published a book, appeared on television, and starred in a popular documentary, "An Inconvenient Truth," about his efforts to bring attention to global warming. In 2007, he won the Nobel Peace Prize for these efforts. Gore's approach to the vice presidency had some parallels with that of Walter Mondale, who served as vice president for President Jimmy Carter and thought the office offered more power when the vice president functioned more as a general adviser than someone who oversaw specific policy areas or directives. Clinton sometimes commented that Gore was amongst the most powerful vice presidents in history, and his assessment was largely correct. Gore had both access to and influence over the channels of power within the administration and used them to leave his mark on administration policy. His ability to impact and guide policy directives made Gore one of the most powerful and most important modern vice presidents. ", "citation": "Miller Center biography, Albert Gore, Jr., accessed July 29, 2020", "uri": "https://millercenter.org/president/clinton/essays/gore-1993-vicepresident", "id": "84428346", "version": "11374423" >, < "dataType": "Source", "language": < "dataType": "Language", "language": < "id": "130", "term": "eng", "type": "language_code", "description": "English" >, "script": < "id": "586", "term": "Latn", "type": "script_code", "description": "Latin" >, "id": "84428349", "version": "11374423" >, "type": < "id": "28296", "term": "simple", "type": "source_type" >, "text": "GORE, ALBERT ARNOLD, JR., (son of Albert Arnold Gore), a Representative and Senator from Tennessee, and a Vice President of the United States born in Washington, D.C., March 31, 1948 attended the public elementary schools of Carthage, Tenn. graduated, St. Albans High School, Washington, D.C., 1965 graduated, Harvard University 1969 attended Vanderbilt University School of Religion, Nashville, Tenn., 1971-1972 and the School of Law 1974-1976 business executive engaged in real estate development in Carthage served in United States Army 1969-1971 in Viet Nam investigative reporter for the Nashville Tennessean 1971-1976 elected in 1976 as a Democrat to the Ninety-fifth Congress reelected to the three succeeding Congresses (January 3, 1977-January 3, 1985) was not a candidate for reelection in 1984 to the House of Representatives, but was elected in November 1984 to the United States Senate reelected in 1990 and served from January 3, 1985, until his resignation on January 2, 1993 unsuccessful candidate for the Democratic presidential nomination in 1988 elected Vice President of the United States on the Democratic ticket headed by William Jefferson Clinton in 1992 and was inaugurated on January 20, 1993 reelected Vice President in 1996 unsuccessful Democratic candidate for president in 2000. ", "citation": "Biographical Directory of the United States Congress biography, Albert Arnold Gore, Jr., accessed July 29, 2020", "uri": "https://bioguideretro.congress.gov/Home/MemberDetails?memIndex=G000321", "id": "84428348", "version": "11374423" >, < "dataType": "Source", "language": < "dataType": "Language", "language": < "id": "130", "term": "eng", "type": "language_code", "description": "English" >, "script": < "id": "586", "term": "Latn", "type": "script_code", "description": "Latin" >, "id": "84428351", "version": "11374423" >, "type": < "id": "28296", "term": "simple", "type": "source_type" >, "text": "

Albert Arnold Gore Jr. (born March 31, 1948) is an American politician and environmentalist who served as the 45th vice president of the United States from 1993 to 2001. Gore was Bill Clinton's running mate in their successful campaign in 1992, and the pair was re-elected in 1996. Near the end of Clinton's second term, Gore was selected as the Democratic nominee for the 2000 presidential election but lost the election in a very close race after a Florida recount. After his term as vice-president ended in 2001, Gore remained prominent as an author and environmental activist, whose work in climate change activism earned him (jointly with the IPCC) the Nobel Peace Prize in 2007.

Gore was an elected official for 24 years. He was a representative from Tennessee (1977u20131985) and from 1985 to 1993 served as a senator from that state. He served as vice president during the Clinton administration from 1993 to 2001. The 2000 presidential election was one of the closest presidential races in history. Gore won the popular vote, but after a controversial election dispute over a Florida recount (settled by the U.S. Supreme Court, which ruled 5u20134 in favor of Bush), he lost the election to Republican opponent George W. Bush in the Electoral College.

Gore is the founder and current chair of The Climate Reality Project, the co-founder and chair of Generation Investment Management and the now-defunct Current TV network, a member of the Board of Directors of Apple Inc., and a senior adviser to Google. Gore is also a partner in the venture capital firm Kleiner Perkins, heading its climate change solutions group. He has served as a visiting professor at Middle Tennessee State University, Columbia University Graduate School of Journalism, Fisk University, and the University of California, Los Angeles. He served on the Board of Directors of World Resources Institute.

Albert Arnold Gore Jr. (born March 31, 1948) is an American politician and environmentalist who served as the 45th vice president of the United States from 1993 to 2001. Gore was Bill Clinton's running mate in their successful campaign in 1992, and the pair was re-elected in 1996. Near the end of Clinton's second term, Gore was selected as the Democratic nominee for the 2000 presidential election but lost the election in a very close race after a Florida recount. After his term as vice-president ended in 2001, Gore remained prominent as an author and environmental activist, whose work in climate change activism earned him (jointly with the IPCC) the Nobel Peace Prize in 2007.

Gore was an elected official for 24 years. He was a representative from Tennessee (1977u20131985) and from 1985 to 1993 served as a senator from that state. He served as vice president during the Clinton administration from 1993 to 2001. The 2000 presidential election was one of the closest presidential races in history. Gore won the popular vote, but after a controversial election dispute over a Florida recount (settled by the U.S. Supreme Court, which ruled 5u20134 in favor of Bush), he lost the election to Republican opponent George W. Bush in the Electoral College.

Gore is the founder and current chair of The Climate Reality Project, the co-founder and chair of Generation Investment Management and the now-defunct Current TV network, a member of the Board of Directors of Apple Inc., and a senior adviser to Google. Gore is also a partner in the venture capital firm Kleiner Perkins, heading its climate change solutions group. He has served as a visiting professor at Middle Tennessee State University, Columbia University Graduate School of Journalism, Fisk University, and the University of California, Los Angeles. He served on the Board of Directors of World Resources Institute.

Gore has received a number of awards that include the Nobel Peace Prize (joint award with the Intergovernmental Panel on Climate Change, 2007), a Grammy Award for Best Spoken Word Album (2009) for his book An Inconvenient Truth , a Primetime Emmy Award for Current TV (2007), and a Webby Award (2005). Gore was also the subject of the Academy Award-winning (2007) documentary An Inconvenient Truth in 2006. In 2007, he was named a runner-up for Time's 2007 Person of the Year. ", "id": "84428030", "version": "11374424", "snacControlMetadata": [ < "dataType": "SNACControlMetadata", "citation": < "dataType": "Source", "type": < "id": "28296", "term": "simple", "type": "source_type" >, "text": "

Albert Arnold Gore Jr. (born March 31, 1948) is an American politician and environmentalist who served as the 45th vice president of the United States from 1993 to 2001. Gore was Bill Clinton's running mate in their successful campaign in 1992, and the pair was re-elected in 1996. Near the end of Clinton's second term, Gore was selected as the Democratic nominee for the 2000 presidential election but lost the election in a very close race after a Florida recount. After his term as vice-president ended in 2001, Gore remained prominent as an author and environmental activist, whose work in climate change activism earned him (jointly with the IPCC) the Nobel Peace Prize in 2007.

Gore was an elected official for 24 years. He was a representative from Tennessee (1977u20131985) and from 1985 to 1993 served as a senator from that state. He served as vice president during the Clinton administration from 1993 to 2001. The 2000 presidential election was one of the closest presidential races in history. Gore won the popular vote, but after a controversial election dispute over a Florida recount (settled by the U.S. Supreme Court, which ruled 5u20134 in favor of Bush), he lost the election to Republican opponent George W. Bush in the Electoral College.

Gore is the founder and current chair of The Climate Reality Project, the co-founder and chair of Generation Investment Management and the now-defunct Current TV network, a member of the Board of Directors of Apple Inc., and a senior adviser to Google. Gore is also a partner in the venture capital firm Kleiner Perkins, heading its climate change solutions group. He has served as a visiting professor at Middle Tennessee State University, Columbia University Graduate School of Journalism, Fisk University, and the University of California, Los Angeles. He served on the Board of Directors of World Resources Institute.

10.8 Linear Feet 3003 Items

Grandfather Mountain with Turk's Cap Lily P081_PRCP0_001930 , in the Hugh Morton Photographs and Films #P0081, North Carolina Collection Photographic Archives, The Wilson Library, University of North Carolina at Chapel Hill. University of North Carolina at Chapel Hill. Library. North Carolina Collection.

Morton, Hugh M. Hugh Morton Photographs and Films, late 1920s-2006 u00a0 (bulk 1940s-1990s) P0081 Materials in English


Voir la vidéo: carnegie 2


Commentaires:

  1. Madoc

    Je peux offrir beaucoup d'informations sur ce sujet, avez-vous besoin?.

  2. Kishakar

    sul)))

  3. Fleming

    Une bonne affaire!

  4. Sheldon

    À mon avis, vous avez tort. Je suis sûr. Je peux défendre ma position. Envoyez-moi un courriel à PM, nous en discuterons.

  5. Mekasa

    Idée plutôt précieuse

  6. Waer

    Volontiers j'accepte. Un thème intéressant, je vais participer.



Écrire un message