Histoire de SS44 - Histoire

Histoire de SS44 - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

S-44

(SS-155 : dp. 850 (surf.), 1 126 (subm.), 1. 225'3" b. 20'8", dr. 16' (moyenne), s. 14,5 k. (surf.), 11 k (subm.), cpl. 42; a. 1 4", 4 21" tt.; cl. S-42)

S-44 (SS-155) a été posée le 19 février 1921 par la Bethlehem Shipbuilding Corp., Quincy, Mass.; lancé le 27 octobre 1923; parrainé par Mme H. E. Grieshaber; et commandé le 16 février 1925 Lt. A. Bateman dans la commande.

Le S-44 a opéré au large des côtes de la Nouvelle-Angleterre jusqu'à l'été 1925. À la fin du mois d'août, il a quitté New London pour le Panama et, le 5 septembre, est arrivé à Coco Solo pour rejoindre la Submarine Division (SubDiv) 19. Avec cette division, il a dirigé exercices d'entraînement, a participé à des exercices de flotte et à des manœuvres conjointes armée-marine, et a effectué des visites de bonne volonté dans divers ports des Caraïbes et du Pacifique et d'Amérique latine jusqu'au printemps 1927. De ce moment à décembre 1930, il a opéré à partir de San Diego avec sa division , interrompant les exercices au large du sud de la Californie à deux reprises pour des problèmes de flotte dans les eaux hawaïennes.

En décembre 1930, le S-boat a été transféré à Hawaï où sa division, maintenant SubDiv 11, a été transportée à domicile pendant quatre ans. Les bateaux sont ensuite retournés à San Diego; et, en 1937, ils ont été transférés à Coco Solo.

Au printemps 1941, alors que l'implication américaine dans la Seconde Guerre mondiale augmentait, les bateaux Panama S ont été renvoyés sur la côte est pour une révision. Avec S-42 et S-46, S-44 s'est rendu à New London et de là, en novembre, à Philadelphie où le travail a été effectué.

Les essais ont fait entrer le S-44 dans la nouvelle année 1942 ; et, le 7 janvier, elle est devenue en route pour revenir au Panama. En arrivant le 16, elle a quitté Balboa le 24 avec S-21, S-26 et S-28 pour mener une patrouille de sécurité dans les approches ouest du canal. En quelques heures, cependant, il était engagé dans des opérations de sauvetage pour le S-26 qui avait été éperonné et coulé par le PC-460.

De Panama, la division, maintenant SubDiv 53, a été commandée dans le sud-ouest du Pacifique. Partant de l'autre côté du Pacifique début mars, les bateaux atteignirent Brisbane à la mi-avril, et dix jours plus tard, le S-44 effectuait sa première patrouille de guerre. Elle a dégagé la Baie de Moreton le 24 avril. Trois jours plus tard, son moteur bâbord est tombé en panne, mais 36 heures de travail acharné et d'ingéniosité l'ont remis en service. Le 29, il a commencé à courir immergé pendant la journée et à faire surface la nuit pour recharger les batteries et permettre à l'air frais d'entrer dans le bateau non climatisé. Le 2 mai, il était dans sa zone de patrouille, les eaux de la Nouvelle-Bretagne et de la Nouvelle-Irlande. Six jours plus tard, elle a aperçu un navire à travers une brume de pluie, a tiré deux torpilles, a raté et a tenté de fermer pour une autre tentative. Le navire de surface l'a bientôt distancé. L'après-midi suivant, elle a essayé de fermer un destroyer, à l'est de la Baie d'Adler, mais a été de nouveau facilement dépassée. Le 10, au large du cap St. George, il a fermé une autre cible mais a été aperçu et attaqué.

En fin d'après-midi du 12, à 15 milles du cap, il aperçoit un navire marchand et un chalutier d'escorte. Pour la première fois, la météo, sa position et la trajectoire de la cible étaient en sa faveur. Elle a tiré quatre torpilles, a marqué avec deux, puis submergé. Shoei Maru, un navire de sauvetage de plus de 5 000 tonnes a coulé. Son escorte est allée après S-44 et a livré seize charges de profondeur ou plus, dont aucune n'était proche. Le 14, le S-44 est rentré chez lui, arrivant à Brisbane le 23.

La révision a suivi et, le 7 juin, elle a bougé de nouveau de la Baie de Moreton sur un cours pour les Salomons. Dans la semaine, elle était en patrouille au large de Guadalcanal, opérant de cette île à Savo et en Floride. Quelques jours plus tard, elle s'est déplacée au sud de Guadalcanal et le 21, a envoyé la canonnière convertie, Keijo Maru, au fond. La force de l'explosion, la pluie de débris et l'apparition et l'attaque d'un avion ASW japonais ont forcé le S-44 à tomber. À 14 h 15, le S 44 a tiré ses torpilles sur la canonnière. À 14 h 18, l'avion ennemi a largué une bombe qui a explosé suffisamment près pour plier le loquet de retenue de la tourelle, laissant entrer 30 gallons d'eau de mer, endommageant le gyrocompas et la machine à glace des jauges de profondeur, et provoquant des fuites. Son périscope n°1 aurait été endommagé ; mais, lorsque le sous-marin a fait surface pour des réparations, un manteau de marin japonais a été retrouvé enroulé autour de sa tête.

Trois jours plus tard, la S-44 était sur les routes de Lunga. Le 26, le mauvais temps s'est installé et a recouvert la zone jusqu'à ce que le S-boat fasse demi-tour. Elle a quitté sa zone de patrouille le 29 et est revenue dans la Baie de Moreton le 5 juillet.

Le S-44 quitte à nouveau Brisbane le 24 juillet. Le temps nuageux, avec des rafales, s'est installé. Le 31, elle a commencé à patrouiller dans les voies de navigation Rabaul-Tulagi. Le jour suivant, elle a aperçu un convoi de Cape St. George, mais les houles lourdes ont gêné le contrôle de profondeur et la vitesse et l'ont empêchée d'attaquer le convoi.

Du cap St. George, le S-44 a remonté la côte est de la Nouvelle-Irlande jusqu'au cap Nord et à Kavieng, où il a attendu.

Le 7 août, l'offensive alliée s'ouvre avec des débarquements sur les plages de Guadalcanal, Tulagi, Gavutu et les îles de Floride. Le 9 août, au large de l'île de Savo, la 6e division du croiseur de la marine impériale japonaise infligea l'une des pires défaites de la guerre aux navires de surface alliés. Le lendemain matin, les croiseurs victorieux s'approchèrent de Kavieng.

A 07h50, S-44 a aperçu la formation, quatre croiseurs lourds, leur piste à moins de 900 mètres. À 0806, elle a tiré quatre torpilles sur le navire arrière, à seulement 700 mètres. À 8 h 08, les quatre torpilles avaient explosé; Kako coulait et S-44 avait commencé son évasion. À 8 h 12, les destroyers japonais avaient commencé à charger en profondeur, sans succès.

Trois jours plus tard, le S-44 luttait à nouveau contre de fortes houles. Ses avions de proue endommagés ont nécessité trois heures de gréement, après quoi ils sont restés à l'extérieur. Le 23, il mouille à Brisbane.

Le 17 septembre, le S-44 a commencé sa 4e patrouille de guerre. Le lendemain, un feu d'hydrogène a éclaté dans son compartiment de batterie avant, mais a été éteint en trois minutes. Le 22, il a commencé à faire surface seulement la nuit et, deux jours plus tard, il a assumé des opérations de patrouille au large de la Nouvelle-Géorgie pour intercepter la ligne de ravitaillement japonaise Faisi-Guadalcanal. Pendant la patrouille, sa chasse a été entravée par les patrouilles anti-sous-marines aériennes et de surface japonaises et ses propres capacités opérationnelles, qui ont été en outre limitées par des défauts matériels et des dommages infligés lors de charges de profondeur.

Le matin du 4 octobre, elle a endommagé un destroyer, puis a survécu à une attaque intensive de grenade sous-marine avec des dommages apparemment mineurs. Le lendemain, cependant, lorsqu'il a submergé, le sous-marin a commencé à prendre l'eau. Elle a refait surface, a fait des réparations sur les soupapes à haute induction, puis a submergé à 50 pieds. Des fuites ont été trouvées dans les clapets de la salle des moteurs et de la salle des torpilles. Ces derniers ont été fermés par vérins, mais le premier a continué à pulvériser de l'eau sur les deux moteurs. En moins d'une heure, quatre destroyers japonais avaient pénétré dans la région. S-44 est passé à 70 pieds. La fuite s'est aggravée. Les moteurs étaient recouverts de toile et de feuilles de caoutchouc et l'équipage a attendu que les destroyers passent au-dessus de sa position. Au fur et à mesure de leur disparition, le S-44 s'est déplacé jusqu'à 55 pieds et des réparations ont été effectuées sur le clapet. Cette nuit-là, d'autres réparations ont été effectuées pendant que le navire faisait surface au large de l'île Santa Isabel; et, à minuit, le S-bateau était en route vers sa zone de patrouille. Le 7, le mauvais temps s'installe et, le 8, il quitte la région pour arriver à Moreton Bay le 14.

Un mois plus tard, le S-44 a quitté Brisbane et est retourné aux États-Unis. Au début de janvier 1943, il a transité par le canal de Panama, puis a traversé les Caraïbes et remonté la côte atlantique jusqu'à Philadelphie. Là, d'avril à juin, elle a subi une révision; et, en juillet, elle a retransmis le Canal en route vers San Diego et les Aléoutiennes.

Elle est arrivée au Port hollandais le 16 septembre. Le 26, elle quitta Attu lors de sa dernière patrouille de guerre. Un jour, alors qu'elle se dirigeait vers sa zone d'opération dans les Kouriles du nord, elle a été repérée et attaquée par un avion de patrouille japonais. Ne subissant aucun dommage, elle a continué vers l'ouest. Dans la nuit du 7 octobre, il établit un contact radar avec un « petit navire marchand » et se rapproche pour une attaque de surface. À plusieurs centaines de mètres de la cible, son canon de pont a tiré et une salve lui a répondu. Le « petit navire marchand » était un destroyer. L'ordre de plonger a été donné, mais le S-44 n'a pas réussi à s'immerger. Elle a pris plusieurs coups – dans la salle de contrôle, dans la salle des batteries avant et ailleurs.

S-44 a été ordonné abandonné. Une taie d'oreiller a été mise en place à partir de l'écoutille de la salle de batterie avant en guise de drapeau de reddition, mais le bombardement a continué.

Peut-être que huit hommes se sont échappés du sous-marin alors qu'il coulait. Deux d'entre eux, le chef du torpille Ernest A. Duva et le radio de troisième classe William F. Whitemore, ont été récupérés par le destroyer. Emmenés d'abord à Paramushiro, puis au camp d'interrogatoire naval d'Ofuna, les deux sous-mariniers passèrent la dernière année de la Seconde Guerre mondiale à travailler dans les mines de cuivre d'Ashio. Ils ont été rapatriés par les Alliés à la fin de la guerre.

Le S-44 a obtenu 2 étoiles de bataille pendant la Seconde Guerre mondiale.


Le nouveau Super Blackhawk .44 Magnum de Ruger est tout simplement féroce

Dans le monde des armes de poing de gros calibre, le calibre le plus populaire et le plus puissant est de loin le .44 Remington Magnum.

Également connu sous le nom de .44 Magnum, il nécessite un pistolet ou même une carabine robuste et tout aussi puissant pour le tirer. Un pistolet à la hauteur est le Ruger Super Blackhawk, un revolver à simple action qui combine la fiabilité et la simplicité d'un revolver avec l'énergie de la célèbre cartouche magnum.

La cartouche .44 Remington Magnum était un développement progressif de la cartouche spéciale .44. La cartouche spéciale .44, utilisée dans les plus gros revolvers, était l'équivalent approximatif du .45 ACP dans les pistolets semi-automatiques, en particulier le M1911A1 dans le service militaire américain. Les deux étaient des obus subsoniques avec une charge énergétique typique de 300 à 400 pieds-livres.

Le célèbre amateur d'armes à feu et écrivain Elmer Keith a pris la ronde spéciale .44 et, grâce à des tests approfondis, l'a suralimentée vers de nouveaux sommets. Le .44 Remington Magnum résultant commence à 741 pieds-livres et peut atteindre jusqu'à 1 400 pieds-livres de force, selon les particularités de la charge. Cela a ouvert une toute nouvelle frontière de puissants revolvers à gros calibre adaptés non seulement au tir à la cible, mais aussi au gros gibier, y compris le cerf, l'ours et d'autres animaux nord-américains.

Bien que Smith & Wesson et Remington aient été persuadés de soutenir le nouveau tour, le premier revolver réellement mis sur le marché provenait de Sturm Ruger. Ruger a été le premier à expédier une cartouche .44 Magnum avec son nouveau revolver Blackhawk, amélioré à partir d'un cadre de revolver .357 Magnum existant. Le revolver a fait ses débuts en novembre 1956 au prix de 96 $, soit environ 897 $ aux prix de 2019 et seulement soixante-dix dollars de plus que le prix de détail suggéré aujourd'hui pour ce qui est à bien des égards le même pistolet.

La version d'aujourd'hui, le New Model Super Blackhawk, est un revolver au design Old West. La poignée, le cadre, le canon et les viseurs ressemblent tous au revolver Colt Single Action Army, l'une des armes à feu les plus célèbres de l'histoire américaine et un incontournable des films occidentaux. Le New Model Super Blackhawk se décline même dans une version dite "Bisley", un décollage sur le Colt Bisley, une armée à action unique avec un marteau bas pour la pratique de la cible compétitive.

Une arme de poing de gros calibre comme le nouveau modèle Super Blackhawk doit être solide pour inspirer confiance aux utilisateurs. Contrairement aux plus petits pistolets à chargement automatique de grande capacité, le pistolet est entièrement fabriqué en acier. Cela se reflète à son tour dans le poids du revolver : le Super Blackhawk, avec un canon de 7,5 pouces, pèse 48 onces, soit trois livres, à vide. Une version avec un canon de 10,5 pouces pèse 55 onces. Une pleine charge de six cartouches dans le cylindre ajoute encore trois onces.

Le nouveau modèle Super Blackhawk n'est pas un petit pistolet. En plus de la longueur du canon, la longueur du pistolet est également dictée par la longueur de la cartouche, qui a une longueur totale de 1,61 pouces. La version la plus courte, avec un canon de 3,75 pouces, mesure environ 10,5 pouces de long. Le modèle de 7,5 pouces le plus populaire mesure 13,38 pouces de long et le plus grand, avec un canon de 10,5 pouces de long, mesure 16,38 pouces. Le revolver est vendu en tant que modèle bleui avec des poignées en bois dur de couleur claire, un modèle en acier inoxydable satiné avec des poignées en bois dur de couleur foncée et un spécial du distributeur avec une finition cémentée de style occidental.

Le Blackhawk est un pistolet à simple action, ce qui signifie que le chien doit être armé avant de pouvoir tirer. Bien que cela ralentisse le temps de réaction, en particulier dans les situations de chasse avec un gros gibier dangereux, cela se traduit par une arme de poing légèrement plus légère (par rapport aux revolvers à double action comparables) et une pression sur la gâchette de seulement 3,75 livres. Cela peut aider le pistolet à rester sur la cible malgré un recul très important. Un modèle similaire, le Ruger Redhawk, est un revolver à double action.

Le revolver Ruger New Model Super Blackhawk allie tradition et puissance, un design qui rappelle l'époque de l'expansion de l'Amérique vers l'ouest tout en tirant sur l'un des calibres de pistolet les plus récents sur le marché. Bien que pas pour tout le monde, le pistolet .44 Magnum a de nombreuses applications, du tir à la cible à la chasse au gros gibier. Elle, et les armes de poing similaires, continueront à occuper un créneau pendant longtemps.

Kyle Mizokami est un écrivain basé à San Francisco qui est apparu dans The Diplomat, Police étrangère, War is Boring et The Daily Beast. En 2009, il a co-fondé le blog de défense et de sécurité Japan Security Watch.


2. Matériels et méthodes

2.1 Souches bactériennes et plasmides

Les souches et les plasmides utilisés dans cette étude sont décrits dans le tableau 1. S. abortusovis SS44 [ 5] a été isolé du tissu fœtal d'un mouton, passé par souris et conservé à -70°C. TT2251 est S. typhimurium portant un Tn10 insertion dans le plasmide de virulence à une position inconnue qui n'affecte pas la virulence. Le plasmide pLL6 est un plasmide sensible à la température (42°C) pour la réplication, non auto-transférable, résistant à la kanamycine de 55 kb précédemment utilisé pour construire des dérivés de plasmide guéris. S. typhimurium LT2 [ 9].

Souches bactériennes et plasmides

Souche ou plasmide La description Référence ou source
S. abortusovis
SS44 type sauvage [ 5]
SU40 Dérivé plasmidique de SS44 cette étude
SSM56 spvR23::Tn5 à partir de UF006 cette étude
SU60 ??spvRABCD::tet à partir de UF109 cette étude
S. typhimurium
3456 SR-11, de type sauvage [ 1]
TT2251 LT-2, zzc69::Tn10, tet r MAUVAIS. Stockeur
χ3477 LT-2, grand vent, LPS brut [ 15]
UF006 spvR23::Tn5, kan r [ 10]
UF109 ??spvRABCD::tet, tet r PENNSYLVANIE. Gulig
UF110 ??spvRABCD::tet, tet r [ 11]
Plasmides
pLL6 sensible à la température, kan r [ 9]
pGTRO61 porte S. typhimurium spvRABCD et orfE, ampère r [ 14]
Souche ou plasmide La description Référence ou source
S. abortusovis
SS44 type sauvage [ 5]
SU40 Dérivé plasmidique de SS44 cette étude
SSM56 spvR23::Tn5 à partir de UF006 cette étude
SU60 ??spvRABCD::tet à partir de UF109 cette étude
S. typhimurium
3456 SR-11, de type sauvage [ 1]
TT2251 LT-2, zzc69::Tn10, tet r MAUVAIS. Stockeur
χ3477 LT-2, grand vent, LPS brut [ 15]
UF006 spvR23::Tn5, kan r [ 10]
UF109 ??spvRABCD::tet, tet r PENNSYLVANIE. Gulig
UF110 ??spvRABCD::tet, tet r [ 11]
Plasmides
pLL6 sensible à la température, kan r [ 9]
pGTRO61 porte S. typhimurium spvRABCD et orfE, ampère r [ 14]

Souches bactériennes et plasmides

Souche ou plasmide La description Référence ou source
S. abortusovis
SS44 type sauvage [ 5]
SU40 Dérivé plasmidique de SS44 cette étude
SSM56 spvR23::Tn5 à partir de UF006 cette étude
SU60 ??spvRABCD::tet à partir de UF109 cette étude
S. typhimurium
3456 SR-11, de type sauvage [ 1]
TT2251 LT-2, zzc69::Tn10, tet r MAUVAIS. Stockeur
χ3477 LT-2, grand vent, LPS brut [ 15]
UF006 spvR23::Tn5, kan r [ 10]
UF109 ??spvRABCD::tet, tet r PENNSYLVANIE. Gulig
UF110 ??spvRABCD::tet, tet r [ 11]
Plasmides
pLL6 sensible à la température, kan r [ 9]
pGTRO61 porte S. typhimurium spvRABCD et orfE, ampère r [ 14]
Souche ou plasmide La description Référence ou source
S. abortusovis
SS44 type sauvage [ 5]
SU40 Dérivé plasmidique de SS44 cette étude
SSM56 spvR23::Tn5 à partir de UF006 cette étude
SU60 ??spvRABCD::tet à partir de UF109 cette étude
S. typhimurium
3456 SR-11, de type sauvage [ 1]
TT2251 LT-2, zzc69::Tn10, tet r MAUVAIS. Stockeur
χ3477 LT-2, grand vent, LPS brut [ 15]
UF006 spvR23::Tn5, kan r [ 10]
UF109 ??spvRABCD::tet, tet r PENNSYLVANIE. Gulig
UF110 ??spvRABCD::tet, tet r [ 11]
Plasmides
pLL6 sensible à la température, kan r [ 9]
pGTRO61 porte S. typhimurium spvRABCD et orfE, ampère r [ 14]

2.2 Durcissement S. abortusovis SS44 du plasmide de virulence et mutagenèse du spv gènes

Le plasmide pLL6 codant pour la résistance à la kanamycine a été introduit dans S. abortusovis SS44 par électroporation. Une colonie isolée résistante à la kanamycine a été sélectionnée au hasard et soumise à trois passages en bouillon de culture avec 50 µg ml -1 de kanamycine à 30°C pour permettre le déplacement du plasmide résident (le plasmide de virulence et pLL6 sont incompatibles). Parce que les tailles des deux plasmides étaient presque identiques, nous n'avons pas pu dépister la perte du plasmide résident par analyse électrophorétique. Nous avons donc procédé à l'élimination de pLL6 et à l'examen de la perte des deux plasmides en même temps. Après étalement à 30°C sur kanamycine, 10 colonies ont été sélectionnées au hasard et cultivées dans un bouillon sans antibiotique à 42°C pour provoquer la perte du pLL6 sensible à la température. Une dilution a ensuite été étalée sur des plaques non sélectives à 42°C, et cinq colonies isolées ont été choisies au hasard pour effectuer des extractions rapides de minilysats de plasmide. Quatre des cinq colonies étaient sensibles à la kanamycine et ne contenaient pas d'ADN plasmidique par analyse électrophorétique.

L'ADN a été transféré dans des salmonelles lisses par transduction avec le phage P22HTentier. spvR::Tn5 S. abortusovis le mutant SSM56 a été obtenu par transduction du spvR::Tn5 allèle de S. typhimurium UF006 [ 10] à S. abortusovis SS44 et sélection de colonies résistantes à la kanamycine. De la même manière, S. abortusovis SU60 a été construit par transduction duspvRABCD::tet mutation de S. typhimurium UF109 (Gulig, résultats non publiés), qui est une souche précurseur de S. typhimurium UF110 [ 11], dans SS44 en utilisant le phage P22. Le plasmide de virulence de S. typhimurium UF109 contient une suppression d'un 6.3-ko ClaJe fragmente l'encodage du spvRABCDgènes remplacés par un marqueur tétracycline (ΔspvRABCD::tet).

2.3 Infections de souris

Des groupes de cinq souris BALB/c femelles âgées de 6 à 8 semaines (sans agent pathogène spécifique) ont été inoculés par voie intrapéritonéale (i.p.) ou orale (p.o.) comme décrit précédemment [1]. Dans des expériences spécifiques, après p.o. l'inoculation des souris, les plaques de Peyer, les ganglions lymphatiques mésentériques et la rate ont été examinés pour les unités formant des colonies (UFC) comme décrit par Gulig et Doyle [ 4]. Brièvement, des souris ont été inoculées p.o. avec ∼1×10 8 UFC de S. abortusovis, et 5 jours plus tard, les plaques de Peyer, les ganglions lymphatiques mésentériques et la rate ont été prélevés, homogénéisés dans des homogénéisateurs de tissus en verre avec une solution saline tamponnée au phosphate et plaqués pour dénombrer les UFC.


Utilisez CTRL-F (Windows) ou COMMANDE-F (Mac) pour effectuer une recherche par mot-clé dans le tableau.

SUJET
LA DESCRIPTION
PLAGE DE DATES
EMPLACEMENT/NUMÉRO DE BOÎTE
CRÉATEUR
DISPONIBLE SUR LE SITE WEB PASADENA DIGITAL HISTORY

Auto-évaluation, rapport de suivi

Administration, Conseil d'administration

Politiques, ordres du jour et réunions

Voir le site du conseil d'administration

Politique, manuel, réunions, comités, etc.

Matériaux imprimés et métaux

Lycée de Pasadena et Pasadena

Cabinet et comités de l'ASB

Association des employés noirs et Association américaine d'origine asiatique

Documents imprimés, photographies et VHS

Histoire, Librairie : le passé, le présent et le futur, Procédures

Leslie Thompson, gérante de la librairie

Oui-partiel. Des photographies du personnel de la librairie datant des années 1920 se trouvent sur le site du PDHC.

AD156 - AD202, AD 206 et AD 421 - AD423.

À partir de 2008, ceux-ci sont maintenant affichés sur le site Web du campus à https://pasadena.edu/business-administrative-services/fiscal-services/budget.php

Affaires et technologie informatique

Documents imprimés du département

Fédération californienne des enseignants

Politiques et autres documents imprimés

Julio Herta (Président de l'ISSU-CFT)

Carrière et enseignement technique

Manuels et imprimés divers

Oui-partiel limité aux photographies

Centre de Carrière/Placement d'Emploi

Variété de documents imprimés

Nuits d'art, Liste des donateurs, etc.

Les documents imprimés comprennent des brochures, des guides et des photographies

Variété de documents imprimés

Oui-partiel. Il y a un certain nombre de photographies qui sont sur le site du PDHC.

Politiques générales, manuel, tableau des salaires, sénat classé, etc. documents imprimés

Histoire, code vestimentaire, adresses de début, y compris la transcription du discours de début par le Dr Jack Scott.

Oui-partiel. Il y a un certain nombre de photographies qui sont sur le site du PDHC.

Desert Campus était une continuation de la formation de l'Administration de l'Aéronautique Civile donnée aux civils. Le Dr E. Howard Floyd et Leland McAuley ont créé le campus du désert de PJC à Baker

Annuaires également mentionnés dans le livre du 75 e anniversaire

Programmes et services pour étudiants handicapés

Variété de documents imprimés

Plan de programme annuel, cours de télévision en ligne

Ingénierie et technologie

Manuels autres documents imprimés

Manuel de politique, manuel de procédures pour le corps professoral

Manuel, ordres du jour des réunions, publications, etc.

AD224 - AD225, AD255 - AD295

Les répertoires du PCC de 1968 à 2008 sont disponibles sur le PDHC à l'adresse :

Ordres du jour, procès-verbaux, manuel, mémorandum, récompenses, etc.

Aide financière et bourses

Prix ​​du président, rapports annuels, etc.

Chemises à spirales, photographies, scrapbooking et documents imprimés. Histoire du département de soins infirmiers.

Histoire du district du collège communautaire de la région de Pasadena

Documents imprimés, coupures de journaux et plans

District du Collège communautaire de la région de Pasadena.

Histoire des écoles de la ville de Pasadena.

Conseil de l'éducation, politiques, programmes d'études, rapports, publications, statistiques, enquêtes, manuel de l'enseignant

Écoles de la ville de Pasadena, Conseil de l'éducation.

Histoire de Pasadena Junior College.

Histoire du mouvement communautaire ou junior college en Californie.

Publications sur la création, le rôle, les objectifs et les fonctions des collèges juniors

W. Ewing, J.W. Harbeson et J.A. Sexon

Histoire de Pasadena Junior College. Éducation physique

1932-1934 Tournoi de tennis, rapports. Comprend des documents texte et des coupures de journaux.

Département d'éducation physique. Chadil, Bob

Histoire de Pasadena Junior College. Réunions

25e, 40e, 50e et 75e anniversaires. Projet d'histoire orale, nouveaux bâtiments, Réunions (classes 1904, 1925, 1930-1960)

H76 - H84, H90, H92, H94 - H98

Comité de réunion du Collège de la ville de Pasadena. William Grainger, Mary Ann Laun

Club dramatique, Guilde des joueurs, pièces de théâtre de Mme Keppie, programmes, albums de coupures, etc.

Photographies historiques, cartes postales et album avec des autographes d'étudiants PHS

Imprimez des documents, des photos, des VHS.

Mel Heflinger, Oscar Chavez, Frank Kilmer

Bâtiments PHS, PJC. Imprimer des documents, des photos et des plans

Bureau du directeur de recherche

Histoire de PJC. Rapport annuel

Rapports annuels de divers départements, comités d'enquête, statistiques, enquêtes sur les programmes d'études

PJC/PCC Départements académiques et comités directeurs

Histoire de PJC. Clubs et organisations

Politiques, guide des clubs et des organisations sur le campus au fil des ans, qui comprend des images numériques de leurs épinglettes de membre.

Changement de nom en 1999 pour Robinson Stadium

Cas verrouillés. Annuaire du concours, 1958, p. 236.

Politiques et procédures générales, Manuel du gestionnaire, Curriculum & instruction, Examen du programme

Programmes, manuels, forums, histoire, services pour les élèves du secondaire, services médiatiques, y compris la station de radio du campus et KPCC Accord entre PACCD et ISSU.

Oui-partiel, principalement des photographies

Programme, charge du corps professoral, objectifs, ordres du jour des réunions, répartition des notes.

"Problèmes rencontrés au début de l'histoire du Pasadena Junior College"

Historique de PJC H55, Archives des armoires verrouillées 378.1543 P 5-28

Kinésiologie, Santé et Athlétisme

Rapports annuels, Court of Champions, Hall of Fame, etc. Comprend des coupures de journaux du milieu du siècle ainsi que des albums et des documents imprimés comme des programmes de jeux.

Rapports annuels, ordres du jour des réunions du personnel, procès-verbaux, prix, budget, examen du programme, statistiques, sondages, publicité et plans d'unité

Politique, Constitution, manuel, etc.

Mascottes au Pasadena City College

Bulldog comme mascotte PHS/PJC. Lancer comme mascotte du PCC.

Les Article Annuel. PHS juin 1916 et juin 1925.

Chronique de Pasadena, 14/09/2918, et le Courrier PCC, 24/11/1954.

Oui. L'article a été entièrement numérisé.

Académique, Éducatif, Impact environnemental, Loi sur la construction

Plan du programme, mémorandums, procès-verbaux de réunions, rapports

Rapports de recherche, plans d'unité, etc.

Centre de formation professionnelle/adulte

Organisation d'honneur de l'Ordre du Mât et du Poignard

Historique, listes, cérémonies de tapotement, critères d'adhésion, nombreux albums photos.

Association Parents Enseignants Etudiants

Historique de l'organisation, Weekend College, brochures

École Parker/Académie Pasadena

L'Académie Pasadena sous la direction de M.M. Parker, Throop University, California Institute of Technology

Pasadena : c'est la petite enfance par Henry Page, Los Angeles, vers 1964.

Services de stationnement, de police et de sécurité

Procédures d'urgence, règles, etc.

Partenariat pour l'excellence

Bureau de planification et de recherche des établissements

Pasadena College (1949-1973) est maintenant l'Université Point Loma Nazarene à San Diego. Il n'y a aucune affiliation entre le PCC et le Pasadena College. Également connu sous le nom de : Pacific Bible College et Université nazaréenne.

Arts de la scène et de la communication

Histoire du département de musique, plan d'unité, programmes. Bulldog and Lancer Band, Paul Kilian, Tournoi de roses.


Histoire de SS44 - Histoire

Nous avons eu notre 341 réunion mercredi et notre syndic a déposé un rapport de syndic de non-distribution aujourd'hui qui dit essentiellement qu'il n'y a pas de propriété disponible pour la distribution de la succession. Et il demande à être démis de ses fonctions d'administrateur. Réclamations devant être acquittées sans paiement.

C'est une bonne nouvelle non ? Nous attendons simplement les 60 jours et devrions-nous obtenir notre décharge?

Des produits

Apprendre

Société

Obtenez notre application

Suivez-nous

Éducation au crédit

Copyright & copie 2001- Fair Isaac Corporation. Tous les droits sont réservés.

UNE INFORMATION IMPORTANT:

Tous les produits FICO ® Score disponibles sur myFICO.com incluent un FICO ® Score 8 et peuvent inclure des versions supplémentaires de FICO ® Score. Votre prêteur ou assureur peut utiliser un score FICO ® différent des versions que vous recevez de myFICO, ou un autre type de score de crédit. Apprendre encore plus

FICO, myFICO, Score Watch, Le score utilisé par les prêteurs et The Score That Matters sont des marques de commerce ou des marques déposées de Fair Isaac Corporation. Equifax Credit Report est une marque de commerce d'Equifax, Inc. et de ses sociétés affiliées. De nombreux facteurs affectent vos scores FICO et les taux d'intérêt que vous pouvez recevoir. Fair Isaac n'est pas une organisation de réparation de crédit telle que définie par la loi fédérale ou étatique, y compris la Loi sur les organisations de réparation de crédit. Fair Isaac ne fournit pas de services de « réparation de crédit », ni de conseils ou d'assistance concernant la « reconstruction » ou « l'amélioration » de votre dossier de crédit, de vos antécédents de crédit ou de votre cote de crédit. Le site Web de la FTC à crédit.


La menace des pathogènes émergents et ré-émergents Sporothrix espèce

La sporotrichose est une mycose sous-cutanée négligée de l'homme et de l'animal acquise par inoculation traumatique de sol et de matériel végétal (voie classique) contaminés par des propagules infectieuses du pathogène ou mordu/gratté par des chats infectés (voie alternative). Au sein d'un genre composé de 53 espèces présentant un noyau essentiellement environnemental, seuls quelques membres ont des impacts considérables sur la santé humaine ou animale. Les infections sont généralement causées par S. brasiliensis, S. schenckii ou S. globosa. Les agents pathogènes des mammifères rares comprennent les membres de la S. pallida et S. stenocereus complexes. Pour illustrer l'impact énorme de la sporotrichose zoonotique émergente sur la santé publique, nous discutons des principales caractéristiques des épidémies en expansion provoquées par S. brasiliensis chez les chats et les humains. L'entrée du chat dans la chaîne de transmission de la sporotrichose, provoquant des épizooties (chat-chat) ou des zoonoses (chat-humain), a contribué à la définition de nouveaux paradigmes en Sporothrix transmission, atteignant des niveaux épidémiques, faisant de la maladie un grave problème de santé publique. En effet, S. brasiliensis l'infection chez les humains et les animaux est susceptible de devenir encore plus importante à l'avenir, avec des projections de son expansion dans les domaines biogéographiques et la gamme d'hôtes, ainsi qu'une plus grande virulence chez les mammifères. Par conséquent, les leçons d'une épidémie de longue date dans l'État de Rio de Janeiro sur la source et la distribution des agents étiologiques entre les zones d'épidémie peuvent être utilisées pour créer de meilleurs plans de contrôle et de prévention et accroître la sensibilisation à la sporotrichose en tant que maladie zoonotique émergente grave.

Ceci est un aperçu du contenu de l'abonnement, accessible via votre institution.


Facilité d'utilisation

Le chanteur 44S est plutôt à la hauteur de l'étiquette robuste. La machine est assez solide. Il a une belle variété de points utilitaires et décoratifs. La machine fonctionne admirablement sur plusieurs couches de tissus résistants. Jusqu'à 6 couches de denim est une promenade dans le parc pour cette machine. La machine a de bonnes fonctionnalités conviviales pour les débutants à bord. L'enfile-aiguille automatique, la canette et la boutonnière en une étape en font partie. Les machines semblent avoir un excellent mécanisme d'alimentation. Il n'y a pas de problèmes tels que des points sautés ou un bourrage de canette. La tension semble être parfaite la plupart du temps. La machine est également durable. Il a la capacité de vous servir longtemps.


En savoir plus sur les principales actions et réalisations de MAINTENANT de 2006 à 2016 En savoir plus…

En savoir plus sur la célébration du 50e anniversaire de NOW#8217 En savoir plus…

À propos de MAINTENANT

MAINTENANT passe à l'action

Les attaques contre les soins d'avortement continuent d'affluer. Mais MAINTENANT défend notre accès à la liberté reproductive.

Faites un don et ensemble nous pouvons garantir l'égalité pour toutes les femmes >

© 2021 Organisation nationale des femmes. Tous les droits sont réservés.

Fondation de l'Organisation nationale des femmes
Campagne fédérale combinée
FC #11215


MATÉRIEL ET MÉTHODES

Le spécimen décrit ici, SAM-PK-K10369 (dans les collections de l'Iziko : South African Museum, Cape Town, Afrique du Sud), se compose d'un crâne complet et comprimé latéralement, d'un axe partiellement préservé et d'une troisième vertèbre cervicale, et d'un fémur articulé , tibia et péroné. Les abréviations institutionnelles et les spécimens des thérocéphales et des cynodontes basaux étudiés à des fins comparatives sont présentés dans les annexes 1 et 2, respectivement.

Une analyse cladistique utilisant le programme TNT ( Goloboff, Farris & Nixon, 2003) a été réalisée pour déterminer la position phylogénétique de Charassognathus. Une matrice de données a été construite pour 59 caractères cranio-dentaires et 18 taxons de thériodontes. Cyonosaure, « l’un des rares crânes de gorgonopsiens à avoir fait l’objet d’études approfondies » ( Sigogneau-Russell, 1989 : 83), a été utilisé pour enraciner les cladogrammes. En plus de dix taxons cynodontes, sept taxons thérocephaliens ont été inclus dans l'analyse, car Therocephalia est un groupe frère des Cynodontia. Une recherche heuristique a été effectuée avec tous les caractères ayant le même poids. Cette recherche consistait en dix séquences d'additions aléatoires (dix arbres de Wagner randomisant l'ordre des terminaux) et en un échange arbre-bissection-reconnexion, stockant dix arbres par réplication. L'analyse a été effectuée avec la règle d'effondrement un (Coddington & Scharff, 1994), qui effondre les branches avec un support ambigu. L'augmentation du nombre de répétitions n'a pas changé le résultat obtenu. Une deuxième analyse a été effectuée avec des paramètres similaires, mais en utilisant des poids implicites ( Goloboff, 1993). La pondération a été faite au moyen d'une constante de concavité K. Un résultat possible est la diminution du nombre d'arbres les plus parcimonieux en réduisant l'influence des caractères homoplastiques. Les personnages présentant de nombreuses étapes supplémentaires dans les arbres les plus parcimonieux sont donc sous-pondérés par rapport aux personnages qui correspondent le mieux à ces arbres. Les analyses ont été effectuées avec la constante de concavité fixée à des valeurs intermédiaires et faibles.

Le matériel examiné et la littérature consultée pour chaque taxon inclus dans l'analyse cladistique sont présentés en annexe 2, la liste des caractères et la matrice de données en annexe 3, et les synapomorphies sans ambiguïté pour les nœuds de l'arbre le plus parcimonieux obtenus avec des poids implicites sont présentées en annexe 4.


Solvency II: third-country insurance and pure reinsurance branches

This supervisory statement is addressed to non-EEA insurance undertakings that have a UK branch (third-country branch undertakings). This includes non-EEA insurance undertakings that have a UK branch that solely carries out reinsurance activities (a third-country pure reinsurance branch). The statement replaces Supervisory Statement 10/15 ‘Solvency II: third-country branches’. It should be read alongside the Third Country Branches Part of the Prudential Regulation Authority (PRA) Rulebook, any other rules in the PRA Rulebook that apply to third-country branch undertakings, the relevant European legislation, the European Insurance and Occupational Pension Authority‘s (EIOPA) third-country branches Guidelines (herein referred to as “the EIOPA Branch Guidelines”) and the relevant provisions of the Financial Services and Markets Act 2000 (FSMA). It sets out the PRA’s expectations of third-country branch undertakings.

This statement does not apply to Swiss General Insurers, as defined in the PRA Rulebook, to which different requirements apply pursuant to the Swiss Treaty Agreement (No. 91/370/EEC).

This statement expands on the PRA’s general approach to supervision as set out in its insurance approach document. By clearly and consistently explaining its expectations of firms in relation to the particular areas addressed, the PRA seeks to advance its statutory objectives of ensuring the safety and soundness of the firms it regulates, and contributing to securing an appropriate degree of protection for policyholders. This statement was subject to public consultation in Consultation Paper 31/15 in August 2015, (see Related links) and reflects the feedback received by the PRA.


Voir la vidéo: Histoire